Shinigami


 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Guide RP] 1.Les Bases

Aller en bas 
AuteurMessage
Darthorigin
Admin
avatar

Messages : 457
Réputation : 1
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 61
Localisation : Entre nulle part et ailleurs...

MessageSujet: [Guide RP] 1.Les Bases   Jeu 18 Nov - 16:24

Les bases du RP

Ce tutorial a pour but d’initier ou de rappeler les bases du Role Play, les premières bases y seront abordées et quelques conseils vous seront apportés.
Bon courage.


1 - Définition : Le air-péh, késskecé ?

Commençons avec une définition :

Terme anglais signifiant littéralement "Jouer un rôle". Le "Roleplay" désigne le fait d'incarner un personnage et d'agir comme le personnage (et non le joueur) le ferait.
Le "roleplay" peut prendre des formes diverses (depuis le fait de s'exprimer en vieux français dans un MMORPG médiéval fantastique, jusqu'au fait de respecter les principes de la classe du personnage).

Il constitue le centre même du Jeu de Rôle. "Jouer RP", c'est donner une véritable vie au personnage que l'on joue, c'est à dire une personnalité, un style, etc...
Le RP est un peu comme une pièce de théâtre dont le scénario s'écrit petit à petit et en direct, avec les autres personnes présentes.

Chaque joueur considère les autres comme des vrais personnages du jeu.
C'est à dire que lorsqu'il rencontre un autre joueur dans le jeu, il fait abstraction des connaissances fournis par le jeu sur ce fameux joueur (Nom, Guilde, Alignement de faction, ...) et doit se présenter à lui comme à une personne complètement inconnue. (Donc en vouvoyant au début, demandant son nom, se présentant, avec formules de politesse, la profession, son alignement si celui-ci veut en parler, etc ...).
Une discussion plus ou moins sérieuse peut s'installer entre les deux joueurs qui se parleront comme s'ils étaient dans la vrai vie en IGNORANT la réalité justement.

Pour tenter de clarifier tout cela, votre personnage est différent de vous-même.
Ce personnage a une vie, un état d'esprit et des attitudes qui peuvent être différentes des vôtres.
A vous de les définir et de les mettre en œuvre, en mettant votre propre personnalité en retrait pour donner toute sa saveur à celle du personnage que vous dirigez.
Celui-ci peut être ainsi totalement différent de vous-même, ou bien être totalement similaire à vous-même, bien entendu retranscrit dans l'univers où le personnage vit.


2 - Les alignements :
Il existe en résumé trois types d'alignement : Le Bien, le Mal, et l'Indécis(Neutre).

Ces trois types d'alignement ont des variations plus ou moins marquées, plus ou moins extrémistes.
Un personnage pourra être un véritable samaritain ou bien assoiffé de sang et de mauvaises actions, pour les extrêmes.
Il pourra également être juste sympathique et souriant avec les passants, ou aimer faire de petites bêtises aux gens, qui constituent des variations de ces alignements.
L'indécis prendra en général parti pour le coté le plus intéressant pour lui-même ou bien celui qu'il juge le meilleur, selon les situations.

L'alignement est à définir dans le Background et il faut éviter de le changer régulièrement : un homme bon ne peut pas passer méchant puis redevenir bon sans raison.

(pour plus d'info voir post alignement)


3 - Le background :
BG, abréviation de Background, "toile de fond" en français.
C'est le passé de l'univers où votre personnage vit, ou bien le passé de votre personnage.

Votre personnage devra avoir un passé qui (au moins à la fin) adhère avec celui du jeu.

Evitez les BG du genre, fils de dieu, maître de l'univers etc...
N’oubliez pas que votre personnage commence comme les autres et doit évoluez, cependant un BG d'homme surpuissant peut exister si celui-ci est bien mis en place.
Evitez également toutes les incohérences et anachronismes, jouer un spationaute arrivé du futur dans sa machine à remonter le temps fera plus rire que rendre les gens présents sérieux, par exemple.

Vous devez maintenant écrire le BG de votre personnage, ou bien simplement l'imaginer pour le raconter à vos amis et intervenants, mais il doit être défini clairement.
Vous n'avez pas besoin d'une grande imagination pour écrire un BG.
Celui-ci ne doit pas forcément contenir des aventures rocambolesques ou une enfance traumatisante et difficile, ce type de BG revenant beaucoup trop souvent.
En effet, tous les habitants d'un monde ne sont pas des héros ou des martyrs.
La plupart des gens du peuple sont en effet des gens simples, et c'est généralement votre avenir qui déterminera vos prouesses.

Le background est la base fondamentale du Role Play, il faut connaître le sien par cœur car c'est celui-ci qui définit les actes de votre personnage.
S'intéresser à celui des autres et aussi une chose conseillé, afin de comprendre le jeu de ceux qui vous font face.


4 - Règles de base :
Il y'a diverses règles de base, extrêmement simples et très faciles à respecter avec un minimum de bonne volonté.

Tout d'abord, l'expression.
Votre personnage a un esprit propre, et a une façon de parler propre à lui-même également.
Faites-le donc s'exprimer selon son humeur et sa mentalité.

Veillez à respecter l’époque en utilisant les termes adéquats.
Le langage courant est à proscrire bien entendu. (sauf dans certains cadre rp)

A. Le bonjour :
Les exemples suivants sont des phrases types :
(A un homme) : Salutations Messire XXX *s'incline*
(A une femme) : Bonjour à vous Dame XXX *fait une révérence*
(Général) : Salut à vous gueux ! *crache au sol*

Il existe des façons innombrables de dire bonjour. Encore une fois la mentalité de votre personnage entre en action.
Les deux premiers exemples sont clairement pour des personnes de bon alignement, quant au troisième il serait plutôt réservé à des personnes mauvaises.
Mais vous pouvez inventer diverses déclinaisons, voire même une infinité de salutations.

B. Prendre soin de l'autre :
Les exemples suivants sont des phrases types :
Comment vous portez vous en ce jour ?
Vous êtes-vous remis de votre maladie ?
Oh quel bien joli sourire, très cher, vous m'avez l'air en pleine forme !

Il existe tout comme les salutations diverses et nombreuses phrases de "prendre soin de l'autre", tout comme chez nous il y'en a des dizaines également. Laissez votre imagination travailler.

C. Quitter une conversation :
Les exemples suivants sont des phrases types :
A mon grand regret, je dois vous laisser.
Pardonnez-moi, mais le devoir-m‘appel.
(A une femme) : Je dois partir maintenant. Au plaisir ! *fait un baise main*
(A un ennemi) : A la prochaine... Dans votre tombe ! *se retire*

Quitter une conversation est généralement assez simple, et il n'y a pas besoin d'élucubrations de la part de votre personnage pour cela.

Puis, le côté réaliste des choses.

A. La cohérence spatiale.

J’entends par cohérence spatiale, le respect de la localisation de votre personnage.
Si de fait sur un forum rien ne vous empêche de savoir ce qui se passe n’importe où dans les royaumes en temps réel, n’oubliez pas que votre personnage n’a lui pas le don d’ubiquité.
Donc même si il peut arriver que vous participiez à des RP dans des lieux visiblement éloigné, évitez autant que possible de participer à plusieurs RP « important » (cad qui pourrait avoir une grosse influence sur le jeu) en même temps, question de logique encore une fois.


B. La cohérence temporelle.

Certainement l’élément le plus difficile à gérer et pour lequel il n’existe aucun solution miracle, comme pour l'espace taché de respecter une certaine logique et d’éviter de vous trouver à plusieurs endroits en même temps surtout si les différents événements sont important.

Petit exemple, si le jeu se déroule au Moyen-Âge, en l'an 1403.
L'Amérique n'a donc pas encore été découverte, le tabac, les tomates, le chocolat, les voitures, les bazookas et les lunettes infra-rouge pour observer sa voisine toute nue sont donc prohibés.
De même, les pouvoirs magiques, les trolls, les elfes et les hobbits de la Comté n'ont pas leur place ici.
Ici, le contexte sur lequel se base tous les RP serait la renaissance.
Nous sommes en 1400 et des poussières. Il faut le prendre en compte avant d’écrire quoi que ce soit.
Les mentalités s’ouvrent petit à petit, la science commence à faire des progrès. Mais le fusil-mitrailleur ou l’ordinateur ne sont même pas un courant entre les neurones de nos personnages !
Ce que l’on voit aussi comme débordements, c’est des personnages qui n’ont aucun passé RP qui arrivent, et qui, comme par hasard, manient l’épée et l’arc aussi bien que le maître. Non, il faut garder un minimum de cohérence.
Et puis, si vous ne connaissez rien au sujet en question (dans la vraie vie), évitez de mettre votre personnage expert en la matière. Vous aurez l’aire bien ridicule si vous passez outre toutes les astuces, même basiques, des sujets de RP.

Je ne dis pas par là qu’il faut rester un boulet toute sa vie RP. Non, le personnage évolue continuellement.
Les RPs sont l’occasion de faire avancer votre perso sur une matière.

Les autres personnages, tu ne feras intervenir
C'est une règle d'or ! Vous ne pouvez faire agir qu'un seul personnage: le vôtre. Vous ne pouvez en aucun cas faire faire quelque chose à un autre personnage même pour une action aussi anodine que boire un verre d'eau.
Toujours dans le même esprit, vous ne pouvez tuer un autre personnage de votre propre chef. Vous ne pouvez faire mourir que votre personnage.
Vous tenez tant à tuer un autre personnage?
Demandez donc au préalable à son joueur, ou créez un PNJ (ou personnage non-joueur), et torturez-le à votre guise.

Les pensées des autres tu ne liras pas
Un personnage pense et bien tant mieux pour lui. Mais en aucun cas vous ne pouvez utiliser cette pensée pour votre intervention et encore moins faire part de cette pensée.
N'oubliez pas que c'est le joueur qui lit mais le personnage qui réagit.

Oui mais... une pensée désagréable à propos de votre personnage? Pas de circonstance atténuante.
Vous ne pouvez pas mettre une dérouillée à un autre personnage sous prétexte que celui-ci dit en pensée qu'il n'aime pas la couleur de vos braies.

Conseil :
Si quelqu'un pense des choses désagréable et que vous ne savez pas comme lui répondre, puisqu'on ne répond pas a des pensées.
Par exemple un perso pense et vous critique en pensée, rien ne vous empêche a votre tour de penser et vous défendre dessus...comme qui dirait par hasard.
Sans réagir à ses pensées ! Car on ne peut pas réagir à des pensées! (Mais le mieux et encore de se taire et de laisser la chose courir)

Exemple :
"Ho celui-là il est vraiment un con, quand même, il a tué sa femme !"
Vous pouvez penser : "Et dire que certain dans cette ville pense que j'ai tué ma femme. Alors que ce n'est pas vrai...quelle tristesse tout de même que ma femme soit morte (et expliquez)"

5 - L'écriture :
Essayez surtout d'éviter les anachronismes. Au Moyen-Age, vous ne possédez pas de télévision, de radio, de baladeur CD.

Essayez autant que possible de mettre une majuscule au début de chaque phrase que vous tapez.
Si vous n'avez pas la place de terminer votre phrase, terminez la par des points de suspension (...) pour montrer à votre interlocuteur que vous n'avez pas fini, et ainsi qu'il ne réponde pas immédiatement.
Continuez la phrase ensuite par ces mêmes points de suspension, sans majuscule.

Evitez certaines incohérences, comme faire une révérence à une personne qui se trouve de l'autre côté d'un mur. Les gens dans la rue pourraient trouver ça étrange...

Utilisez des termes d'actions pour montrer les gestes de votre personnage. Les termes d'action, cékoidon ?
Ils sont placés entre deux astérisques, comme nous avons déjà vu précédemment : *fait la révérence*, *à la larme à l'œil*, *sourit*, etc...
Cela donne plus de vie à votre personnage que de simples paroles déblatérées sans expression dans la voix ni sur le visage.
Le fameux *chuchote* est également très utilisé.

Utilisez diverses mises en ligne selon ce que vous faites :

• Dans le jeu:
(blabla) : Pour le Hors RolePlay (désigné le plus souvent par HRP).
*blabla* : Désigne une émotion ou une action.
'blabla' : Désigne une pensée

• Sur les forums:
(blabla) : Pour le Hors RolePlay (désigné le plus souvent par HRP).
*blabla* : Désigne une émotion ou une action.
'blabla' : Désigne une pensée
blabla: Les textes en italique sont de la narration
-Il existe d'autres mise en forme pour faire apparaître les textes ou autre mais en général, ceci est précisé.

/!\ Attention aux incohérences lors de dialogues, si un joueur écrit: 'je l'emmènerais bien quelque part', vous ne l'entendez pas puisque c'est une pensée.


6 - Le respect de l'autre :
Soyez toujours cohérent et à l'affût de ce qui se passe. Mais n'oubliez pas une chose : derrière chaque personnage que vous rencontrez se trouve un joueur ou une joueuse.
Votre personnage peut ne pas respecter le moins du monde la personne qu'il a en face de lui, le joueur (vous) a l'obligation de rester fair-play et de respecter le joueur opposé, qui peut très bien être un ami dans la réalité.

Ainsi, n'agissez jamais de façon à ne laisser aucune possibilité de sortie à la personne qui vous fait face, sauf si la situation le permet et est grandement à votre avantage (cas extrême).
Un jeu de rôle n'est pas fait pour jouer "contre" les autres, mais "avec" les autres.

____________________


Revenir en haut Aller en bas
http://shinigami.guildealliance.com
 
[Guide RP] 1.Les Bases
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Guide] Donjon bulbes et sort de capture d'ames
» [RP] Guide de l'Eglise
» Le guide du Vagabond (Niveaux 0)
» Le Guide du Receleur
» Guide d'achat Maison Martell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinigami :: Les Archives :: Comment Relever Un Ivre Mort (HRP) :: Guides-
Sauter vers: